Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.

Association loi 1901

2021 © wecareweare. Tous droits réservés

 

 

Groupes de Travail

Les groupes de travail ont été initiés en octobre 2021. Chacun se déroule sur plusieurs mois à raison d'environ une réunion par mois.  Chaque groupe explore le sujet abordé et tente d'apporter une réponse neuve qui contribuera à tous.

Mon Asso et moi : Analyser et promouvoir l'engagement actif des membres. Mettre à disposition les outils nécessaires à celui-ci. 

Ce groupe a pu établir grâce à une consultation des membres de l’association quels étaient les besoins des différents collèges de l’association (profession de santé, partenaire/thérapeute et membre sympathisant).


Ces besoins spécifiques se fondent dans le projet collectif qui est le nôtre : ouvrir les visions, croiser les regards, défocaliser et permettre à chacun de manifester ce qu’est la santé dans le respect de son individualité. 


Parallèlement, des freins à l’expression ont été mis en évidence plus ou moins marqués selon les collèges. 


Ainsi le groupe par son action a tenté de proposer des espaces d’expression et de réflexions variés, dans la ligne de cette analyse du questionnaire.

 

Ces projets sont maintenant en cours de mise en œuvre.

Le groupe Mon Asso et Moi a rempli sa mission 2021.

Vous pouvez en retrouver les résultats si vous êtes membre par le replay du mois de janvier.

La relation de soin : 
Comment établir une relation pour embrasser un partenariat véritable ? 

Ce groupe sur la relation de soin se propose d’éclairer les forces agissantes en jeu, lors d’une relation qui se veut soignante. Ce type de relation est la rencontre de deux êtres qui sont acteurs dans un système de soin. Que ce soit dans la posture du soignant (professionnel de santé ou thérapeute) ou bien dans la posture du soigné (pratiquant, patient ou client), chacun porte des croyances, des attentes et des points de vue qui sont plus ou moins agissants, révélés ou délibérément cachés lors de cette rencontre.

 

  • Quels sont les facteurs qui participent à une relation équilibrée ? Quelles sont les intentions à mettre en œuvre, à rendre visible, pour favoriser cette relation ?
  • Quels sont les facteurs qui déséquilibrent la relation et qui désynchronisent le processus de soin ? Quelles sont les croyances à explorer pour favoriser une véritable rencontre au cœur de ces démarches de santé ?
  • Comment la relation devient-elle soignante ? Comment ce type de relation peut-elle devenir une relation d’élévation mutuelle ? Qu’est ce qui favorise l’expression des unicités de chacun ?


En s’appuyant, sur les informations déjà exprimées lors de la première année d’existence de l’association, j’ai pu faire un premier état des lieux de certaines forces agissantes selon chaque posture.


En partant de cette ébauche, nous vous inviterons à partager vos points de vue, vos témoignages afin de déployer cette réflexion et d’offrir une méthode de soutien à toute relation de soin. Chaque acteur du soin, quel que soit son statut dans le système de santé (professionnel de santé, thérapeute ou accompagnant mais aussi et surtout patient ou explorateur du bien-être), est ainsi bienvenu afin d’enrichir cette réflexion depuis sa vision.

Équilibrer sa vie : Comment réenvisager sa disponibilité pour une vie qui soit l’expression de soi ? 

Le groupe « Équilibrer sa vie » a pour but de mener une réflexion exhaustive sur les causes, conséquences et solutions de la problématique de la disponibilité.


En effet le conditionnement de la productivité est un pilier majeur des organisations des sociétés et il est d’usage de la rattacher autant à notre sens civique qu’à notre propre intérêt, de lui consacrer nombre de notre temps et de nos ressources. Cette formule d’existence est si bien intégrée qu'il fait partie de la normalité d’être surchargé, fatigué et indisponible. C’est le signe d’une vie honorable et “bien remplie ". Il fait aussi partie de la normalité de ne vivre ce qui nous intéresse vraiment, qu’une fois les tâches dites obligatoire accomplies et des temps de loisirs dégagés. Ainsi notre essentiel personnel se retrouve volontiers relégué à de l’optionnel.
Chacun sent que la clé de son bien-être dépend de la place réservée au vécu de son aspiration. Mais encore faut-il la connaître et savoir s’affranchir des tentations à l’ignorer.

  • Comment vivre libre des contraintes sans se soustraire à nos impératifs ?
  • Comment dédier préférentiellement son temps à ce qui nous porte plutôt que de ne l'autoriser qu’en bout de chaîne de ses activités ?
  • En bref, comment se consacrer à la vie de ses aspirations sans négliger ses responsabilités ?


Nous vous invitons à explorer ce chemin avec nous afin de proposer à terme les outils qui permettront une plus grande fluidité des expériences.

Du corps à l'esprit : 
État des lieux des pratiques 

Ce groupe de travail vise à :

  • dresser un état des lieux des apports que les pratiques psycho corporelles peuvent offrir à ceux qui y ont recours
  • identifier leurs écueils potentiels
  • émettre des propositions pour permettre aux soins de santé d'évoluer vers leur plus haut potentiel.

 

Dans ce cadre, le groupe réunira des professionnels se servant du corps comme médiation thérapeutique ou désirant orienter leurs patients vers de telles pratiques, et des personnes privilégiant des approches psychocorporelles pour leur santé physique, émotionnelle et psychique.

 

Chaque mois nous aurons l'opportunité de croiser nos regards sur ce sujet et d'enrichir nos compréhensions respectives pour faire avancer les pratiques vers davantage d'autonomie, de responsabilité et d’unité. Nous vous invitons à nous rejoindre.